Faire sa thèse

Que faut-il faire pour obtenir un doctorat ?

Pour réaliser un doctorat, il faut d’abord trois ingrédients : une idée de sujet de recherche, un directeur, un financement. Si vous avez une idée de recherche, vous pouvez prendre contact avec moi (ou un autre enseignant-chercheur) pour vous aider à structurer votre questionnement et obtenir un financement.

Ensuite, un doctorat est un engagement de longue haleine. Ce qui est attendu est une capacité d’autonomie, de persévérance et d’honnêteté intellectuelle. Il faudra ensuite être capable de comprendre et de s’exprimer en langue anglaise.

Enfin, il faut avoir la volonté de communiquer votre recherche à l’oral, à l’écrit, sous forme d’articles de revue, de conférences, de séminaires, etc.

Personnellement, je cherche à travailler avec des étudiants curieux, pourvus d’un solide esprit critique et qui apprennent constamment. Je valorise le non-conformisme, le respect et le travail.

J’estime qu’un étudiant a bien fait son travail quand il m’apprend quelque chose. J’estime que j’ai bien fait le mien quand mes étudiants réussissent à s’insérer dans un poste qui valorise leurs compétences.

Pourquoi faire un doctorat ?

N’imaginez pas que votre titre de docteur vous attirera plus de respect de la part de la société ou de vos congénères. Par ailleurs, la reconnaissance de ce diplôme dans le milieu professionnel laissé également à désirer.

Alors pourquoi s’investir dans l’obtention d’un diplôme qui n’ouvre essentiellement de débouchés que dans le monde académique ? C’est-à-dire, une longue carrière, difficile, à la reconnaissance parfois laborieuse à obtenir ?

La réponse la plus évidente à mes yeux est que le doctorat sera en effet votre premier travail de recherche conséquent et autonome. Il s’agit donc de la première étape pour devenir un scientifique (au sens large).

Or, quoi qu’on en dise, la science reste le meilleur moyen de réduire l’arbitraire dans les décisions humaines. C’est ainsi un moteur du progrès humain. Notre société est caractérisée par la médiatisation à outrance et l’arbitraire est plus que fréquent. Il y a une dilution du discours scientifique dans le quotidien.

Avoir la liberté de chercher pour comprendre, ajouter sa pierre à l’édifice des savoirs et éventuellement permettre à l’humanité de faire de meilleurs choix est une entreprise qui mérite un peu de respect et qui peut apporter une dose même modeste de sens à votre vie.

Faut-il poursuivre une carrière académique ?

La carrière de scientifique est difficile, longue et la reconnaissance laborieuse à acquérir.

Mais c’est aussi une des rares carrières à offrir la possibilité :

  • D’apprendre constamment ;
  • De rencontrer des gens brillants ;
  • D’être libre d’expérimenter et de se tromper ;
  • De connaître la joie de pousser un sujet à fond ;
  • Et celle de prouver une idée à laquelle peu croyaient ;
  • Finalement de faire un peu avancer l’état des connaissances humaines, ce qui ne sera jamais de trop !

Bref, la recherche, c’est aussi fun, du moins, pour ceux qui n’ont pas perdu leur âme d’enfant.